[Kiev] Kiev 4a dans une fusée spatiale en plein soleil

Présentation de vos trouvailles du jour. Attention, limitez le nombre et la taille de vos photos. Si l'appareil est déjà sur le site, ce n'est peut être pas la peine d'insérer une photo, pensez au volume de mon hébergement.
Jacques MAR

[Kiev] Kiev 4a dans une fusée spatiale en plein soleil

Message non lu par Jacques MAR »

:Hello:
J'avais évoqué il y a quelque temps que les appareils russes (ou plus généralement dit : d'ex-URSS) étaient moins fréquents en Suisse car ils y avaient été très peu vendus (ce qui n'était pas le cas des appareils de la feu RDA, appréciés quand on ne pouvait s'offrir du japonais ou de l'allemand RFA).
Ils sont donc peu fréquents sur les brocantes, même en brocante spécialisée.

Ce matin, à Lausanne (Riponne), par grand soleil, un vendeur que je connais depuis longtemps avait affiché un Kiev 4a à 240 francs suisses (disons 220 zeuros) :o . L'appareil était certes propre et en apparent bon état.
On voit aujourd'hui ce type d'appareils entre 20 et 40 zeuros sur la toile et je me souviens que chez vous en France, il y a 10-15 ans, vous les obteniez pour quelques zeuros.
Visiblement la rareté détermine le prix :lol: : règle de base de l'économie libérale.

Bon week-end à toutes et tous.

Stephan VDZ
Messages : 965
Enregistré le : jeu. 15 nov. 2007 13:43

Re: [Kiev] Kiev 4a dans une fusée spatiale en plein soleil

Message non lu par Stephan VDZ »

par contre les prix des kiev des années 50 montent, montent...

mais celui qu'il faut avoir c'est le no-name contax... (un kiev 4 sans badge et gravé made in germany) petite série construite pour l'exportation... j'en avais un qui me fut subtilisé par un vilain... de loin mon meilleur boitier contax II ... synchronisé, silencieux... doux à l'usage... presque supérieur au contax IIa...
Stephan


"mieux vaut avancer dans le doute que reculer dans les certitudes"

Michel L

Re: [Kiev] Kiev 4a dans une fusée spatiale en plein soleil

Message non lu par Michel L »

Bonjour Stephan,

"Les prix des Kiev des années 50 montent…"
La raison est peut-être que certains Kiev de ces années post guerre "patriotique" étaient assemblés avec des pièces Contax authentiques…

Quant au "no name", c'est en effet celui à avoir… quand on en trouve un…
(Il y a toutefois un gros doute sur l'authenticité de la gravure "made in Germany"… )
Cordialement,

Michel.

Répondre

Retourner vers « Qu'est-ce que vous y avez trouvé ? »