BREAKING NEWSBon anniversaire gilles (péris) par Jose PP | Td confinement (3ème 2020) par Jean-Pierre Fantone | Présentation et question par Sylvain Halgand | F ou pas f par Arnaud SAUDAX | Besoin de votre aide pour fai... par ericeric | Bon anniversaire michel (perie) par Michel Perie | [yashica] mat 124g - pb de ce... par philippe fene | Se présenter par Jacques Bratieres |
Voigtlander Bessa 466
English version English version
Photo(s) de AS et texte de AS. Propriété de AL. Dernière modification le 2015-01-20 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en Allemagne de 1940 à 1943.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 4116

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Voigtlander 

Rien, dans l'aspect ou la construction de cet appareil ne laisse soupçonner une production de guerre... Et pourtant, seuls 476 exemplaires auraient été fabriqués...

Ce petit bijou est bi-format, pouvant passer du 6 x 6 au 4,5 x 6 sur le même film, grâce à une grosse molette sise sous celle de l'indicateur de profondeur de champ, sur le capot finement chromé mat.
Cette molette commande un petit volet, en plastique souple, qui vient occulter en partie la fenêtre de prise de vue. Simultanément, un autre volet occulte le bord gauche de l'image dans le viseur. Des puristes pourront expliquer que la photo n'étant pas centrée dans le cercle image de l'objectif, cela explique l'échec commercial de ce modèle. Le format choisi s'affiche dans une petite fenêtre ronde sur le capot.
Une autre fenêtre identique montre un dé-compteur indiquant le nombre de vues restant à prendre, et ce, dans les deux formats. Il doit être remis à "Start" manuellement par une petite molette en dessous.
Une troisième fenêtre, ronde elle aussi et toute petite, indique le nombre de vues déjà prises.
Le contrôle de l'avancement est automatique, sans aucune fenêtre rouge. (A l'époque, les bobines n'étaient numérotées que pour le 6 x 9...) C'est un axe moleté, entraîné par la pellicule qui est plaquée contre lui qui règle le défilement, en fonction du format choisi.
Il y a bien sûr une sécurité contre les doubles expositions, mais il faut quand même armer soi-même d'obturateur. Le déclenchement se fait par une petite chette rétractile sortant de l'abattant, ou par un déclencheur souple actionnant cettechette. (Voir le Bessa Baby.)
Cet exemplaire dispose d'un Héliar  F : 3,5 de 7,5 cm non numéroté. Pas de numéro non plus sur le boîtier. L'obturateur est un Compur-Rapid, disposant d'une synchro-flash qui ne devrait pas être d'origine.
Malgré son volume réduit, aucune publicité ne le présente comme "l'appareil du Soldat", et Chenz, qui trouvait le Nikon F2 efféminé, l'aurait probablement décrit comme un « appareil de gonzesse... »

Voigtlander Bessa 466



Voigtlander Bessa 466

Voigtlander Bessa 466



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced