BREAKING NEWSDe retour.... par ROCHEVALIER Michel | [photo-plait]article en ligne par didier rob | Logiciels de prise de notes par Jacques Bratieres | Mon début par Jacques Bratieres | Bon anniversaire gérard (even) par Sylvain Halgand | Pages au garage à sortir par Sylvain Halgand | Premier td 2020 par Eric Carlhan | [ihagee] exakta varex iia: ve... par Claude Marius |
Rochester Camera Gem Poco Folding favori envoyer imprimer
Photo(s) de PF et texte de PF. Propriété de PF
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Rochester Camera Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Etats-Unis
Fabriqué de 1898 à 1899.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 9766

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Rochester Camera Gem Poco



L'histoire des compagnies portant le nom de Rochester rapportée par Mc Keown's est assez complexe (page 839 de la 12ème édition). La Rochester Optical Co aurait introduit les appareils PREMO en 1893, et la Rochester Camera Mfg les appareils POCO en 1891. Cette dernière a changé de nom à deux reprises, en 1895 et en 1897, devenant la  Rochester Camera & Supply Co.

Le Folding Gem Poco apparaît au catalogue de la Rochester Camera Co en 1898. Il aurait été produit pendant 1 an environ à un nombre d'exemplaires difficile à déterminer mais qui pourrait être important. Celui-ci porte le numéro (de série ?) 11115.
Ce modèle a été diffusé également par la Dame, Stoddard & Kendall (Boston) sous le nom de "Folding Hub Camera", identifiable par la plaque en ivoirine sur la façade qui porte la mention Folding Hub, alors que celui de la Rochester ne porte aucune marque.
En règle générale ils se différencient également par la position du viseur, à gauche sur le Poco, à droite sur le Hub (en regardant la façade). La seule mention portée par l'appareil de cette page se trouve sur le viseur : PAT JUNE 7 98 (Breveté 07/06/1898).

La fabrication en est extrêmement soignée : acajou de différentes teintes, finition miroir ; accastillage en laiton ; soufflet rouge en cuir de Russie, gainage en cuir à gros grain. Le tirage du soufflet se bloque sur un cran de mise au point unique, de 2 pieds (environ 61 cm) à l'infini selon le catalogue. Toutefois la mise au point peut être vérifiée sur le dépoli.

La façade tenue par 4 vis abrite d'un seul tenant l'obturateur rotatif "Rochester Safety" à 2 vitesses instantanées (sélectionnées par le petit levier à côté du viseur) ainsi qu'une position Pose (Time). Il est armé (une cordelette agit sur une tige qui fait office de ressort...) par le minuscule bouton à droite de l'objectif, un "Rochester Gem", à diaphragme unique.
Une curiosité : le petit viseur orientable (paysage/portrait) possède à l'intérieur un petite bille d'acier qui sert de niveau. L'appareil est muni d'un dos à ressort (spring back) qui permet de glisser le châssis double porte-glaces sans extraire le dépoli.

Une fois replié l'appareil surprend par la faiblesse de son encombrement (15,5 x 14 x 4 cm) et sa légèreté.  Selon les publicités de l'époque il est le compagnon idéal du photographe cycliste. La Rochester produira d'ailleurs plus d'une demi-douzaine de modèles de "Cycle Poco" que l'on trouve assez régulièrement sur le marché de l'occasion, mais ce modèle Gem Poco est beaucoup moins fréquent.

 

 

Rochester Camera Gem Poco
De haut en bas, les boutons T(ime) et I(nstant), le levier de sélection des deux vitesses, le viseur et sa bille d'acier.
Rochester Camera Gem Poco

Rochester Camera Gem Poco
Bloc obturateur : le bouton d'armement enroule la cordelette sur la poulie et tire sur le levier/ressort dont la tension est réglée sur l'une des deux positions par la commande à boule. Les deux ergots sur la poulie entraînent les pièces triangulaires, libérées par les bras en laiton au moment du déclenchement.




Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced