BREAKING NEWS[coronet] / [tiranty] luxibox... par Thierry LHERBIER | [ernemann] quel modèle ? par André GD | Visioneuse bakélite pour vue... par Thierry LHERBIER | Marc par Eric Carlhan | Appareil non identifié agc par André GD | Salutations par Frédéric SEC | Bonjour de gilus : nouveau ve... par Frédéric SEC | Bon anniversaire davidl (chau... par Bernard Muraccioli |
Polaroid 95 favori envoyer Print
Photos by AS text by AS.France Version française

Chronology of the Polaroid brand  New window

Manufactured in Etats-Unis from 1948 until 1953.
Index of rarity in France : Infrequent (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 4396

See the complete technical specifications New window
Polaroid 95

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Ce très gros folding fut le premier appareil lancé sur le marché par Polaroïd.

C'est un boîtier tout en aluminium fraisé et usiné avec de nombreuses parties chromées, mais gainé de skaï...

Le seul film disponible faisait 100 ASA. La vitesse de l'obturateur change de 1/8 à  1/60, conjointement avec le diaphragme, de F 11 à F 45 par rotation d'un disque portant huit ouvertures, commandé par une molette portant les chiffres de 1 à 8, ce qui correspond à la graduation de la cellule sélénium qui lui était dédiée.

Le "film" était constitué de deux bobines de papier distinctes, positionnées chacune à une extrémité du boîtier, mais réunies par une languette commune. L'une formait le négatif, qui était exposé, puis développé quand on tirait sur la languette dépassant de l'appareil. Cela entraînait simultanément la partie négative et la partie positive, les obligeant à passer face à face entre deux rouleaux qui écrasaient une gélule de produit chimique collée sur l'un des papiers, et déclenchant le traitement qui était terminé en une minute. Le positif devait être verni avec un tampon livré avec le film, le négatif faisait parti des déchets créés par le procédé et ne pouvait pas être récupéré.

L'utilisation, bien plus complexe que les derniers plan-films couleur, paraissait simple et miraculeuse à cette époque... Les Soviétiques ont construit un appareil concurrent, le "Moment", mais ne purent résoudre les difficultés chimiques du procédé...

Polaroid 95