BREAKING NEWSBon anniv' à marie-lyne par Sylvain Halgand | [echange] box goldy marron par Thierry LHERBIER | Les traductions des chapeaux par Jacques Bratieres | Midget [houghton ensign] par Sylvain Halgand | Présentation de jean-paul par Jean-Paul nollipap | [houghton] proposition de cha... par Jacques Bratieres | Présentation par Frédéric SEC | Omega / olbia [omega eikon ] par Sylvain Halgand |
Yashica TL-Super
English version English version
Photo(s) de JPHB et texte de JPHB. Propriété de JPHB. Dernière modification le 2021-02-09 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1966 à (Postérieur à) 1966.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 10308

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Yashica 

 

La mesure de l’exposition est TTL à pleine ouverture au moyen de deux cellules Cds placées en arrière du prisme. Après sélection d’une vitesse grâce au bouton situé sur le dessus, celle de l’ouverture sera assurée par rotation de la bague des diaphragmes située autour de l’objectif. Le réglage sera correct après avoir mis en coïncidence une aiguille mobile et un repère à l’intérieur du viseur (semi-automatique).

L’armement et l’avance du film sont assurés par un levier situé sur le capot.

La mise en fonction de la cellule se fait en pressant le bouton sur le côté de l’objectif.

 

 

 

Yashica TL-Super
N° de série : 5604350


Yashica TL-Super
La présentation du TL-Super dans Photo-Cinéma de juillet 1968
Yashica TL-Super

Yashica TL-Super

__________

MascotteLe premier nom de cette firme, fondée en 1949 dans la province de Nagano, a été Yashima, nom dérivé de Yoshihama que porte l’ensemble des 8 îles que compte la nation Japonaise. Il sera ensuite transformé en Yashinon, nom qui sera conservé pour les optiques, sa spécialité. Il sera lui-même dérivé et deviendra Yashica, en 1958.
Les premiers appareils produits seront de 6 x 6 et 4 x 4 plus ou moins copiés sur le Rolleiflex.

En 1958, Yashica fabriqua son premier 24x36, télémétrique à objectif fixe sur une base esthétique d’inspiration Contax : le 35. Cet appareil sera le premier d’une très longue lignée, constituée de plusieurs séries de 135 télémétriques à objectifs fixes qui feront sa réputation.

En 1958, Yashica achète Nicca ( ex-Nippon Cameras ) , qui fabrique de très belles copies de Leica, en monture 39 à vis. Nicca a alors, une très bonne réputation de qualité.  Entre 1948 et 1957, plus de 60.000 appareils ont été produits, particulièrement à l’export.
Depuis 1949, ces appareils sont distribués aux USA par Sears & Roebuck de Chicago ( Tower ) et Peerless à NY ( Peerlees ). Durant cette période, les Nicca sont essentiellement proposés avec des optiques Nikon. Certains commerçants, laissent toutefois le choix de l’optique, à leurs clients ( Nikon, Canon , Steinheil…) 

MoinePour Yashica, spécialiste en optique, acheter Nicca aurait du lui permettre de concurrencer Canon et Nikon sur ce marché, en assurant la construction industrielle des boîtiers dans l’usine Nicca et des optiques dans sa propre usine.
Le nom de Sté Nicca Camera Company Ltd sera gardé.

Sur la base de l’excellent Nicca 3F Type II - à levier d’armement - sera fabriqué en 1959, le tout premier Yashica télémétrique à objectif interchangeable de la marque : le YE. Il sera trop cher à produire et se vendra mal.
Cherchant à se démarquer tout en faisant des économies en coût de production pour lutter contre Canon, Yashica sortira le superbe YF, estampillé Yashica et Nicca. Malheureusement, ce magnifique appareil pêchera par un télémètre ridiculement petit et indigne de ses autres performances.
On fait des économies où on peut…
De toutes façons le glas des télémétriques haut de gamme a sonné. Le YF sera le dernier télémétrique à objectif interchangeable de la marque.
Sa situation économique confortable et ses bons choix stratégiques ( monture 42 à vis…)  permettront à Yashica de passer sans encombre, le cap critique de l’avènement du reflex.

En 1983, Yashica fusionnera avec le groupe Kyocera. Ce groupe a démarré en 1959, à Kyoto, comme fabricant de céramique. A partir de la fusion, les appareils photo Yashica porteront aussi le logo Kyocera. Au milieu des années 80, la distribution de la marque sera chaotique en France. C'est finalement Hasselblad France qui assurera la distribution.

La production d'appareils photo a cessé en 2005.





Objets de même marque en vente sur Ebay France (Appareil photo Yashica) (Remis à jour toutes les 3 heures)








La Maison de la Photographie