BREAKING NEWS[hanau] pocket focal par Jose PP | Présentation par Frédéric SEC | Présentation par Frédéric SEC | [boumsell] - azur par didier rob | Pieds et radar de la préhist... par Dominique | [mattioli] logo mystère par Jose PP | [mattioli] : obturateur à r... par Laurette Lo Presti | Signaler les erreurs des page... par Jacques Bratieres |
Polaroid Sun 600
English version English version
Propriété de Eric Carlhan. Photo(s) de Eric Carlhan et texte de Eric Carlhan. Dernière modification le 2023-01-19 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en de 1983 à (Postérieur à) 1983.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 10250

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Polaroid 

Chrono des 600* Première génération 680 SLR Impulse 600 one 600 One

Les appareils utilisant le film 600 ont eu des formes variées au gré des versions successives.
Le premier modèle, le SLR 680 reprend la silhouette du SX-70. Il est rejoint par toute une série d'appareils moins élaborés dont la partie avant se soulève. A la fin des années 80, un effort est fait pour proposer un appareil moins encombrant. Pour autant ceux de la première série ne disparaissent pas, ils bénéficient d'un lifting au début des années 90 (modèles 636) et sont même remplacés au cours de la seconde partie des années 90, par un appareil tout aussi volumineux, conservant le principe d'une partie se relevant et intégrant le flash. Au début des années 2000, le design est entièrement revu. Les nouveaux appareils 600 s'entrebaillent et sont plus compacts.

Le film Polaroid 600 est un film couleur haute sensibilité, 640 ASA, soit 4 fois plus rapide que le Super Color ! Ces caractéristiques permettent d'opérer avec quatre fois moins de lumière (par rapport au Super Color), soit un gain de deux diaphragmes. On peut donc employer des vitesses plus élevées, des diaphragmes moins ouverts (ce qui augmente la profondeur de champ), des flashes peu puissants.
Bien que le chargeur 600 soit identique à celui du SX 70 Super Color en ce qui concerne la dimension des clichés (8,8 x 10,8 cm à images 7,8 x 7,9 cm), un système détrompeur interdit les inversions. Le film sort sec, protégé de la pluie et des traces de doigts et il est complètement développé en 90 secondes à une température comprise entre 13 et 35° C. Il est conseillé de le préserver de la lumière solaire directe et d'une température plus basse ou plus élevée.
La pile Planar Polapulse est incorporée à chaque chargeur. Il s'agit d'une pile charbon/zinc plate de 6 V, à 4 éléments, plus puissante et à plus fort débit que les anciennes.

Les appareils utilisant le film SX-70 étaient essentiellement de deux types : pliants, comme le Polaroid SX-70, et positionnés plutôt haut de gamme ou rigides de gamme plus populaire. Les appareils 600 se devaient aussi de proposer un positionnement sur deux niveaux de gamme.
Les premiers modèles populaires à film 600 ont des traits communs avec leurs équivalents SX-70. La cartouche de film est positionnée à l'horizontale, au fond de l'appareil. Une partie verticale dans laquelle se trouvent l'objectif et le viseur est située à peu près à la moitié de la partie horizontale.

Silhouette SX70

La silhouette du modèle 600 (à droite) est très ressemblante de celle du modèle SX-70, surtout si on essaye de lui supprimer son flash (essayez !).
L'ajout d'une partie relevable permet d'avoir un flash électronique intégré, ce qui n'existait pas avec les SX-70, ou pour certains modèles, un simple connecteur pour une barre de flashes magnésiques.


Certains modèles sont dotés du LMS, Light Mixer System, d'autres ont une mise au point automatique grâce à un système de sonar. Ces derniers sont facilement reconnaissables à l'émetteur rond, de couleur or.

Etablir une liste exhaustive des modèles appartenant à cette première série de 600 est impossible, tant il y a eu de variantes. Certaines d'entre elles ont été utilisées comme publicités ou séries limitées et sont encore plus difficilement référençables. Une diificulté supplémentaires est de distinguer les dénominations internationales de celles réservées à des marchés géographiques restreints. L'énorme production de ces modèles, l'universalité du film, la possibilité d'acheter un appareil à l'étranger ont brouillé les pistes.
Voici quelques caractéristiques particulières de cette première série de 600. Elles peuvent être associées sur certains modèles.


Modèle sans flash polaroid  
Autofocus par Sonar polaroid
Principe du sonar (Polasonic) : la membrane de mylar doré émet des ultrasons à la fréquence de 50 kHz. Dés le début de l'émission, une horloge est déclenchée. Au retour des ondes sur le récepteur, l'horloge est arrêtée. Un programme calcule le temps et le convertit en distance. Le résultat conditionne le choix de la lentille postérieure de l'objectif.

Brevet Sonar
Dispositif existant sur les SX-70
Modèle avec flash polaroid
Au cours de l'existence de cette série, le temps de recharge du flash sera réduit, jusqu'à trois secondes. Le système s'appelle SPARR.
Les SX-70 n'ont pas de flash intégré.
Modèle avec LMS polaroid
La plupart des appareils de cette série 600 sont dotés du programme Lightmixer (même si ce n'est pas écrit dessus). Ce programme correspond à un dosage de la lumière du flash par rapport à la lumière ambiante. Au soleil, l'exposition est effectuée à 75% par la lumière ambiante et à 25% par la lumière du flash. En cas de luminosité faible, l'exposition provient du seul flash.
Les appareils dotés de ce système s'appellent parfois Lightmixer ou portent sur la face avant la mention LM Program ou LMS. (Light Management Program ou Light Management System)
Modèle avec bonnette polaroid
Les appareils avec une bonnette sont des fixfocus. Un curseur situé sur la face avant permet d'indiquer la distance du sujet photographié. Le choix de la distance la plus courte entraîne le déplacement d'une lentille additionnelle dans l'objectif. Les modèles avec bonnette ont souvent CL (pour Close up) dans leur nom.
Ce système ne semble pas exister sur les SX-70.

Le même appareil d'un point de vue technique, va changer de nom au fur et à mesure des évolutions du film 600 (tableau valable pour la France). Vers 1992, les appareils de cette série vont subir un léger lifting. Les angles sont plus arrondis, le tiroir de sortie de la photo est redessiné, mais techniquement les appareils conservent leurs caractéristiques. Les appareils deviennent des 636.

1981
Film 600
Film 600
Pronto 600
(Quick 610)
1985
Film 600 Supercolor
Film 600 Supercolor
Supercolor 600 c. 1992
Lifting
Film 600 Plus
600 Plus
 


 
Quick 620  


 
630 Supercolor 635  
640



650 Supercolor 635 CL
Supercolor 645 CL
636 closeup



Autofocus 660 Supercolor 670 AF 636 Autofocus

Il semble que Sun, Amigo, Quick et Spirit soient des noms utilisés dans des zones géographiques limitées ou à des fins publicitaires.

Méfiez-vous des appareils maquillés, plein de couleurs, qu'on essaye de vous vendre comme des séries limitées !

__________

Ce Sun 600 provient du Canada. Ce modèle semble n'avoir été vendu qu’en Amérique du Nord. 

Le flash est systématiquement mis en service lorsqu'on ouvre l'appareil. Le seul réglage est le curseur clair/foncé situé sous l'objectif. Quand ce réglage n'est pas sur le réglage moyen, 2 flèches lumineuses apparaissent dans le viseur pour le signaler.

Il est l'équivalent du Lightmixer 630.

 

Polaroid Sun 600





Objets de même marque en vente sur Ebay France (Appareil photo Polaroid) (Remis à jour toutes les 3 heures)